CETA

Définir le mode de gestion des assurances vies

assurance

L’assurance vie bénéficie d’un succès permanent auprès des Français. Malgré le recul des taux d’intérêts sur les fonds en euros, les investisseurs continuent de placer leur argent et se risquent à diversifier leurs placements en unités de comptes. Ils ont ensuite le choix entre quatre modes de gestion pour faire fructifier leur placement.

Définir le profil d’investissement

Lorsqu’on souscrit à un contrat d’assurance vie, on a le choix entre un contrat mono-support avec des fonds en euros ou un contrat multi-supports composé de fonds en euros et des unités de comptes. Pour en savoir plus sur ces types de contrat, un guide sur le sujet est disponible sur Assurance-vie.biz.

Quand on opte pour le contrat multi-supports, il est nécessaire de choisir un mode de gestion adapté à son profil. Selon la connaissance du marché financier et du temps dont on dispose, on peut choisir de s’occuper soi-même de la gestion de ses placements ou de les confier à un gestionnaire.

Les modes de gestion

On parle de gestion libre si le titulaire du contrat s’occupe lui-même de la gestion de ses unités de compte. La gestion à horizon est un mode de gestion qui évolue avec son âge et ses objectifs de rendement. La gestion profilée consiste à choisir entre le profil sécurisé, le profil équilibré et le profil dynamique.

Le profil sécurisé consiste à prioriser les placements en obligations, le profil équilibré propose un rapport risque/rendement et le profil dynamique met en avant les placements en actions. Enfin, la gestion sous mandat consiste à confier la gestion de son portefeuille à un professionnel, moyennant des frais.